Cherbourg Octeville

Renouvellement urbain "Entre Terre et Mer"


03_Plan_REF.jpg title="03_Plan_REF.jpg"

Maîtrise d’Ouvrage :

Communauté de Cherbourg, Commune de Cherbourg

Missions :

Marché de Définition : 2003-2004
Plan et dossiers de Référence : 2004
Dossier ANRU, suivi et coordination des opérations : 2005-2008

Périmètre ORU  : 130 ha

Investissements soutenus par l’ANRU : 121 M€

Commune, Communauté Urbaine, Conseil Régional, Bailleur, ANRU
Investissements de la ZAC des Bassins : 24 M€
Commune, Communauté Urbaine, Conseil Général, Conseil Régional, Bailleur, ANRU

Equipe de maîtrise d’œuvre :

Serge Renaudie, mandataire
Laurent Charpin et Raphaële Perron, architectes
CODRA, Déplacements urbains
SETU, Bureau d’études

English résumé

The scope of the Urban Renewal Operation (ORU) is a territory of 130 ha which extends from the Provinces and the Hauts de Quincampoix quarters on the plateau near the historic center of Cherbourg, integrates l’Amont Quentin on the hillside and the railway station and bus stations.

"Between Earth and Sea" is the name of the Urban Renewal Operation, underscoring the importance of confirming the link between the plateau (Octeville) and the port (Cherbourg).

The urban project overlaps and combines different domains : housing, shops, amenities and services in a diversified topographical and environmental context.

— 

La ville s’est développée le long des côtes en suivant en premier lieu l’activité industrielle et militaire. Progressivement l’habitat a pris d’assaut les collines, Octeville devenant dès le début du siècle une « banlieue ouvrière » de Cherbourg.

Ces deux communes s’unissent le 1er mars 2000 inaugurant administrativement ce lien Terre et Mer qui caractérise le site.

Le périmètre de l’Opération de Renouvellement Urbain (O.R.U.) correspond à un territoire de 130 ha qui s’étend des Provinces et des Hauts de Quincampoix sur le plateau aux abords du centre historique de Cherbourg, en intégrant l’Amont Quentin sur le flanc de la colline et le site de la gare SNCF et de la gare routière.

« Entre Terre et Mer » est le nom de cette Opération de Renouvellement Urbain, soulignant ainsi l’importance de confirmer le lien entre le plateau (Octeville) et le port (Cherbourg).

Le projet urbain superpose et combine différents domaines : habitat, commerces, équipements et services dans un contexte topographique et environnemental lui-même diversifié.

La « bipolarité » exprime la qualité pour le territoire de disposer de deux pôles attractifs et entraînants. Ces deux pôles fonctionnent de manières différentes mais concomitantes et s’équilibrent dans le territoire comme deux pôles magnétiques.

La « continuité » exprime une notion de constance et d’enchaînement d’éléments (événements, lieux, espaces, etc...), dans le territoire urbain, qui ont la particularité d’être à la fois tous différents mais tous associés. L’accent est donc mis sur la qualité des liaisons entre ces différents éléments, et donc des potentiels d’association qui, malgré leurs différences, doivent être entretenus.

L’utilisation simultanée de ces termes relève d’un souci pour que les projets urbains répondent à la fois à une notion d’équilibre harmonique dans les implantations des différentes activités et à une notion de liaison solidaire, sur et dans le territoire de la ville, de manière à influer positivement sur les bonnes raisons qu’ont les hommes de vivre dans la ville.

Le projet urbain traite la question de l’espace public en fonction des deux principes : bi-polarité et continuité.

Bi-polarité : réalisation d’une grande place est-ouest entre le Bassin du Commerce et l’Hôpital dans la ZAC des Bassins et remise en valeur de l’avenue de Normandie aux Provinces.

Continuité : une continuité piétonne et paysagère est constituée de l’avenue de Normandie, des jardins redescendant l’Amont Quentin vers les jardins de la Divette dans la ZAC des Bassins.

Consulter la Bréviaire :

PDF - 6.9 Mo
et Metamorphose